Michael Mautner – Généalogie

Je suis membre de la Fédération des généalogistes professionnels germanophones et suis donc soumis aux directives générales et aux principes professionnels contraignants. Je suis également membre de l’Association of Professional Genealogists, de la Bayerischer Landesverein für Familienkunde e.V. et de l’Arbeitsgemeinschaft ostdeutscher Familienforscher e.V. (Association des chercheurs familiaux est-allemands).

Je suis certifié par le Weinsberger Forum en tant qu’enquêteur héritier et administrateur de successions.

Je soutiens le Centre international pour la recherche archivistique ICARus, qui gère le portail en ligne pour les registres d’église Matricula, entre autres, par l’adhésion à la communauté ICARUS4all. En outre, je participe à l’enregistrement des listes austro-hongroises des pertes de la Première Guerre mondiale, un projet volontaire en ligne de www.GenTeam.eu.

En plus de la recherche sur les ancêtres et la famille, la recherche sur le nom (onomastique) peut offrir des renseignements supplémentaires intéressants. C’est pourquoi je suis membre de la Société allemande de recherche sur le nom et je bénéficie du soutien de la linguiste Dr Helga Frank.

Avant de devenir généalogiste à plein temps, j’ai travaillé comme ingénieur agricole diplômé en commerce (gros et détail), en vente et en gestion dans l’industrie alimentaire et dans l’industrie vinicole.

 

Sur les traces de mon nom de famille – tout a commencé…

de 1867 est tombé entre mes mains et ma curiosité a été éveillée. J’ai donc commencé à aborder le sujet de la recherche sur la famille et les ancêtres. Le point de départ de la recherche personnelle était un voyage en Bohême du Sud (République Tchèque) aux Archives Territoriales de l’Etat Třeboň (anciennement Wittingau).

Pour une somme modique, j’ai obtenu les livres d’église originaux entre mes mains et j’ai pu retracer mon nom de famille jusqu’en 1636 en une semaine. Depuis, le sujet ne m’a pas lâché.

Au fil des années, j’ai pu explorer d’autres branches familiales en Bavière, en Silésie (Pologne) et en Transylvanie (Roumanie). Entre-temps, la passion est devenue une vocation et une profession à laquelle je peux apporter toute mon expérience et mes connaissances.